Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Quad 18 Organisation
  • Quad 18 Organisation
  • : Le but de notre association est de mettre en avant tout le savoir faire et les compétences des Sapeurs-pompiers qui leurs sont propre , l'association est ouverte à l’ensemble des Sapeurs-pompiers de France et au corps Médical travaillant au sein d'une structure d'urgence (SAMU). A ce jour nous sommes au nombre de 40 membres répartis dans plusieurs départements de France, (38 Siège du Quad 18),(60,07,67 Antennes du Quad 18),45,42,43,57,01,67,69,07) .
  • Contact

Profil

  • association quad 18 organisation
  •  Président de L'Association QUAD 18 ORGANISATION.
Sapeur-Pompier volontaire dans la Loire (42).
  • Président de L'Association QUAD 18 ORGANISATION. Sapeur-Pompier volontaire dans la Loire (42).

Partenaires

         Jean Luc Durieux St Maurice l'Exil 

 

Texte Libre

Archives

13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 08:41

Les membres du corps aoustois se sont eux-mêmes largement équipés.

Les membres du corps aoustois se sont eux-mêmes largement équipés.

“Suivez notre exemple…” C’est ce qu’invitent à faire les sapeurs-pompiers du corps aoustois qui se sont équipés en détecteurs de fumée (pour eux et leurs familles) et qui ont profité de la Sainte Barbe pour lancer un appel à la population. Par la bouche de leur chef de centre, le lieutenant Lionel Chèze : « En France, un incendie d’habitation se déclare toutes les deux minutes et 70 % des décès ont lieu la nuit. De plus, la majorité des décès sont dus aux fumées toxiques, d’où l’importance d’avertir les occupants. La loi votée en février impose que dans les cinq ans chacun s’équipe d’avertisseurs autonomes de fumée, qu’il s’agisse des résidences principales ou secondaires, du public ou du privé, des locataires ou des propriétaires ».

Le petit appareil, présenté aussi au député-maire Hervé Mariton par le Cdt Cenoit Morin qui représentait le chef de groupement centre émet un certain nombre de décibels (« Le bruit d’un TGV qui serait dans le couloir » !), il convient de vérifier périodiquement les piles grâce au bouton test, une alerte sonore étant émise quand elles sont à renouveler.

Pour appuyer ses propos, le chef de corps a rappelé les terribles circonstances d’une des interventions des pompiers aoustois : « Le 6 mai 1999 sur le plateau des Arras, lorsque nous avons trouvé trois enfants endormis qui n’allaient pas se réveiller… (ils avaient été intoxiqués par les fumées de l’incendie d’une partie leur maison NDLR). Cette intervention est gravée dans nos mémoires, je me devais de faire quelque chose de fort. »

Repost 0
Published by association quad 18 organisation - dans Les Risques Domestique
commenter cet article
6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 17:11

En France, un incendie se déclare toutes les 2 minutes. Que faire en cas d'incendie? Comment les éviter? Voici quelques éléments pour vous permettre d'acquérir les bons réflexes.

En France, un incendie d’habitation se déclare toutes les 2 minutes soit 250 000 incendies domestiques par an. Ils font 10 000 victimes dont 800 décès (chiffre comprenant les victimes décédées à l’hôpital).
Ils sont la 2ème cause de décès chez les enfants de moins de 15 ans.
7 incendies sur 10 ont lieu le jour, mais 7 décès sur 10 surviennent la nuit.

 

Comment limiter les risques d’incendie ?
Débrancher les appareils électriques non utilisés.
Ranger les allumettes et les briquets hors de portée des enfants.
Laisser les circulations (couloirs, halls ...) libres de tout stockage.
Ne pas surcharger les installations électriques.

Ne jamais laisser fonctionner un appareil de cuisson sans surveillance.
Ne pas fumer au lit.
Ne jamais stocker des produits combustibles (papier, carton...) près d’une source de chaleur.

 

Quelles précautions prendre ?

Faire régulièrement vérifier les installations électriques et de gaz par un technicien qualifié.
Faire ramoner mécaniquement la cheminée et son conduit au moins une fois par an (2 fois en Alsace-Moselle).
Faire entretenir régulièrement les appareils de chauffage par un professionnel.

 

La solution ?
Les détecteurs avertisseurs, ils peuvent sauver des vies.


Ils avertissent les occupants dès le début du sinistre leur permettant ainsi d’évacuer les lieux dans les meilleures conditions.
Placer un détecteur par niveau du logement de préférence près des chambres.
Se fier rigoureusement à la notice et bien veiller à l’entretien du détecteur.
Choisir un détecteur ayant le marquage CE et conforme à la norme NF-EN 14 604 pour une protection optimale.

 

 

Que faire en cas d’incendie ?
Si le détecteur-avertisseur se déclenche dans le logement
• Gagnez la sortie.
• Fermez la porte de la pièce sinistrée.
• Fermez la porte d’entrée sans la verrouiller.
• Ne jamais faire demi-tour.

Si l’incendie se déclare dans l’immeuble
• N’empruntez pas l’escalier.
• Fermez les portes de votre logement et disposez des linges mouillés en bas.
• Mettez-vous à une fenêtre à la vue des secours.
• Manifestez-vous dès l’arrivée des sapeurs-pompiers.


Ne prenez jamais l’ascenseur.
N’empruntez jamais un escalier enfumé.
Baissez vous près du sol pour respirer.

 

Appelez les sapeurs-pompiers en composant le 18

Donnez votre adresse exacte.
Donnez votre numéro de téléphone.
Indiquez le motif de l’appel (type d’incendie).
Précisez s’il y a des victimes et la gravité de leurs blessures.
Répondez aux questions des sapeurs-pompiers et ne raccrochez pas avant qu’ils vous le demandent.

 

Repost 0
Published by association quad 18 organisation - dans Les Risques Domestique
commenter cet article
13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 18:42



Attention aux noyades !

Prévention : les pompiers à vos côtés tout l’été.

L’été approche et avec lui les vacances et les baignades à la mer, en rivière, en lac ou en piscine. Si vacances riment souvent avec insouciance, la baignade reste synonyme de vigilance. Petits et grands, quelques précautions simples vous permettront de passer des vacances en toute sérénité.

Ainsi, la Fédération nationale des sapeurs-pompiers est partenaire de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Ouvre ce lien externe dans une nouvelle fenêtreInpes) qui édite une nouvelle brochure pour faire le point sur les différentes précautions à adopter : « Mode d’emploi de la baignade, pour un été en toute sécurité ». Elle sera disponible à partir de la mi-juin et diffusée notamment via les pompiers. Ces derniers présents sur différentes plages pour surveiller les baignades distribueront également des documents d’information sur le volontariat et des bracelets d’identification pour les enfants au cas où ils s’égarent.

 

De plus, retrouvez la météo des plages des sapeurs-pompiers trois fois par jour à l’antenne en partenariat avec Ouvre ce lien externe dans une nouvelle fenêtreRTL.

 

Rapprochez-vous d’eux !

 

 

Quelques conseils pour prévenir les noyades

En silence, votre enfant peut se noyer en moins de 3 minutes, même dans 20 cm d'eau. Quelques conseils pour éviter le pire.


Protégez votre enfant

  • Ne laissez jamais un enfant accéder ou rester seul près d'un point d'eau quel qu'il soit.
  •     Ne quittez jamais votre enfant des yeux.
  •     Apprenez à nager à votre enfant dès l'âge de 4 ans et faites-lui prendre conscience du danger.
  •     Equipez votre enfant de brassards, d'un maillot flotteur ou d'une bouée adaptée, s'il est à proximité d'un point d'eau.
  •     Posez à côté de votre piscine ou autre point d'eau une perche, une bouée et un téléphone pour alerter les secours.
  •     Après la baignade, sortez tous les objets flottants (jouets, bouées, objets gonflables).


Protégez l'accès aux piscines et autres points d'eau

Plusieurs dispositifs existent :

Des barrières souples ou rigides d'une hauteur d'au moins 1,10 m entre deux points d'appui, munies d'un portillon, de préférence à fermeture automatique. En cas de fermeture manuelle, n'oubliez pas de refermer systématiquement le portillon.
Des volets roulants hermétiques, des abris clos rigides, fermant le bassin.
Et en complément des alarmes sonores et infrarouges, placées à la surface de l'eau ou autour du bassin, détectant l'approche de l'enfant.


Ces précautions ne remplacent pas votre surveillance active.


Apprenez les gestes qui sauvent

Un enfant réanimé immédiatement a 5 fois plus de chances de sortir indemne d'une noyade. Renseignez-vous auprès des associations et organismes de formation aux premiers secours, en particulier les sapeurs-pompiers près de chez vous.

Repost 0
Published by association quad 18 organisation - dans Les Risques Domestique
commenter cet article
14 février 2009 6 14 /02 /février /2009 18:30
Repost 0
Published by association quad 18 organisation - dans Les Risques Domestique
commenter cet article
14 février 2009 6 14 /02 /février /2009 18:24



Les détecteurs de fumées bientôt obligatoires

Un pas en avant pour sauver des vies. La FNSPF se réjouit particulièrement de l’adoption le 10 février 2009 par l’Assemblée nationale d’un amendement à la loi de "Mobilisation sur le logement et contre l'exclusion ", qui prévoit l’installation obligatoire des détecteurs de fumées dans toutes les habitations, collectives comme particulières.

Pour le colonel Richard Vignon, président de la FNSPF, cette disposition « est un grand pas en avant pour arrêter un fléau que l’on peut éviter par des mesures simples. Par exemple, quand on sait que 70% des feux meurtriers d’habitations ont lieu la nuit, la sonnerie d’un DAAF pourrait sauver de nombreuses vies. L’autre pas pour renforcer la sécurité sera ensuite d’instaurer un diagnostic incendie, à l’exemple de ceux déjà existants pour le plomb, l’amiante ou les termites. »  



 

Communiqué de presse

11 février 2009

Détecteurs de fumées obligatoires : un pas en avant pour sauver des vies.

Les incendies domestiques ont entraîné près de 800 décès en France l’année dernière. Pour réduire ce dramatique bilan,

 

la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France préconise depuis plusieurs années la généralisation de l’installation de DAAF (détecteurs avertisseurs autonomes de fumées) dans chaque logement. Elle avait, dans le passé, appelé de ses voeux et ardemment soutenu une proposition de loi en ce sens.

C’est pourquoi elle se réjouit particulièrement de l’adoption le 10 février par l’Assemblée nationale d’un amendement à la loi de "Mobilisation sur le logement et contre l'exclusion ", qui prévoit

 

l’installation obligatoire des détecteurs de fumées dans toutes les habitations, collectives comme particulières.

Pour le colonel Richard Vignon, président de la FNSPF, cette disposition «

 

est un grand pas en avant pour arrêter un fléau que l’on peut éviter par des mesures simples. Par exemple, quand on sait que 70% des feux meurtriers d’habitations ont lieu la nuit, la sonnerie d’un DAAF pourrait sauver de nombreuses vies. L’autre pas pour renforcer la sécurité sera ensuite d’instaurer un diagnostic incendie, à l’exemple de ceux déjà existants pour le plomb, l’amiante ou les termites. »

Les sapeurs-pompiers de France, acteurs de prévention, et leur Fédération s’associent depuis plusieurs années aux diverses démarches publiques et privées d’incitation de la population à s’équiper de détecteurs et à connaître les consignes d’urgence. Ils sont prêts à apporter leur expertise et leur concours à la campagne d’information sur ce sujet qui devrait bientôt être lancée par le ministère du Logement.

Pour aller plus loin

Un fléau aux lourdes conséquences

 

􀂃

 

80 % des décès sur feux sont imputables aux seuls incendies d’habitation alors que ceux-ci ne représentent que 25 % des sources d’incendie,

􀂃

 

le feu est la première cause de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans.

 

 

Le coût des incendies domestiques est estimé par les compagnies d’assurance à environ

 

1,3 milliards d’euros (supérieur de 160 % à celui du vol et de 30 % à celui des dégâts des eaux) et encore ce chiffre ne reflète que la part des dégâts matériels pris en charge par les compagnies d’assurances, sans tenir compte des dépenses des services de secours dont la charge revient aux collectivités territoriales.

Un fléau en progression depuis 20 ans

75 752 feux d’habitation en 1986

 

􀃆 86 373 feux d’habitation en 2002 􀃆 90 571 feux d’habitation en 2005.

Des chiffres qui marquent une lourde réalité : l’absence de culture de la prévention du risque incendie chez les particuliers.

Le détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF)

Son rôle est de détecter un feu dès sa naissance et d’alerter aussitôt. Il doit être certifié NF (le marquage CE possible sur de nombreux détecteurs fabriqués hors CEE ne peut suffire, seule la norme européenne NF CE 14604 garantit la fiabilité des appareils). Il est destiné aux parties privatives de l'habitation et ne peut pas répondre aux impératifs de détection de "parties communes" en habitat collectif.

Au Québec, une politique incitative en matière d’installation de détecteurs de fumées (75 % des foyers en sont désormais équipés), a ainsi permis de diviser par 3 le nombre de victimes en 10 ans.

Sources : ministère de l’Intérieur/DSC ; FFMI/Gifsid

Contact Presse FNSPF

Marie-Hélène CHALS

 

􀂃

 

10 000 victimes chaque année, dont près de 800 décès, dont 1/3 d’enfants de moins de 14 ans ;

􀂃

 

80% des décès sont dus à l’intoxication,

 

Repost 0
Published by association quad 18 organisation - dans Les Risques Domestique
commenter cet article
27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 11:19


L’association Quad 18 Organisation vous propose

 les indispensables pour la prévention et la lutte contre l’incendie.

 

 

*le détecteur de fumée DET2 G2  495217891_L.jpg

 

 

Signal sonore d'indication d'usure de la pile.

 

Garantie 5 ans.
Discret et simple à installer (vis et chevilles fournies).

La boutique de l'association La boutique de l'association  

 

  

   


*L’extincteur à poudre 2kg GEODE 20PP 

 

  a232d8fc9747f454c9c15feb3d81-64059982-1.jpg

 





 

 

Descriptif détaillé de Extincteur à poudre 2kg :

Au moins 1 extincteur par niveau et par 200 m² !

L'extincteur à poudre 2 kg répond aux critères imposés par la réglementation, pour l'équipement des véhicules utilitaires et de transport en commun !

L'extincteur à poudre 2 Kg est aussi adapté à votre habitation, votre cuisine, votre bateau, votre caravane , ...

Il est capable d'éteindre tous types de feux (feux solides, feux de liquides inflammables, feux de gaz) : La poudre ABC agit par étouffement sur les feux de solides en créant une "croûte". Sur les feux de liquides et de gaz, elle agit par inhibition, le contact entre la poudre et la flamme créé une réaction chimique ayant pour effet de dissoudre la flamme.

Très simple d'utilisation, muni d'un manomètre, il trouve sa place partout !

L'extincteur à poudre vous est livré avec sa fixation !


La boutique de l'association La boutique de l'association

Repost 0
Published by association quad 18 organisation - dans Les Risques Domestique
commenter cet article
27 novembre 2008 4 27 /11 /novembre /2008 15:15

 

 

 

  • Avec la tondeuse à gazon : ne jamais retourner et débourrer une tondeuse qui n'est pas débrayée, le risque de section des doigts est trop important.
 
  • Ne jamais rallumer un barbecue dont les braises sont incandescentes, par de l'alcool ou de l'essence. Employer de préférence les produits solides prévus pour allumer le feu sans risque de brûlures.
  • Ne jamais laisser les enfants jouer autour d'un barbecue allumé.
  • De nombreux produits toxiques sont présents dans la plupart des abris de jardin, bien les ranger en hauteur.
  • Ne pas les transvaser dans des bouteilles banales, ces produits sont d'une très haute toxicité. Certains ont un aspect inoffensif, tel le tue - limace, qui ressemble à des bonbons, il faut beaucoup s'en méfier, car pour l'enfant il est mortel.
  Quand un portique doit être installé dans un jardin :
  • Choisir de préférence une marque qui soit conforme à la norme de sécurité.
  • Bien ancrer et fixer le portique
  • Pour installer au mieux ce portique choisissez un lieu avec du gazon, pour amortir le choc en cas de chute.
  • Vérifier très régulièrement le bon état des agrès, notamment l'état des cordes et des anneaux de fixation, rentrez-les l'hiver.
  • Si plusieurs enfants utilisent simultanément le portique, un adulte doit toujours être présent, les chocs donnés par des enfants se balançant, à d'autres enfants passant par derrière ou par-devant, provoquent des accidents graves.
  Si vous possédez une piscine il est impératif que des moyens de protections soient utilisés surtout si vous avez des enfants jeunes.
  • La barrière est le moyen le plus efficace. Actuellement des normes de sécurité pour ces barrières sont à l'étude.
  • Il existe d'autres moyens: la bâche, mais il faut qu'elle dépasse de beaucoup les limites du bassin, ou le volet mécanique rigide en plastique ou en bois. Il faut qu'il soit refermé dès que des adultes ne sont plus présents auprès du bassin.
  • Les abords de la piscine peuvent être surveillés par des détecteurs électroniques dont l'alarme se déclenche, dès le passage d'un corps étranger.
  • Les abords de la piscine ne doivent pas être glissants, et les escaliers qui descendent dans le bassin doivent être fixes.
  • Si vous mettez une pataugeoire dans le jardin, sachez qu'un enfant peut se noyer dans 20 cm d'eau. Il faut donc être très vigilant. Toujours vider la pataugeoire quand un adulte n'est pas présent. Redoublez de vigilance quand plusieurs enfants sont dans le même bassin.

 

Repost 0
Published by association quad 18 organisation - dans Les Risques Domestique
commenter cet article
27 novembre 2008 4 27 /11 /novembre /2008 15:11
   
 

 

 

  • Porte automatique du garage

    Depuis 1992, toute nouvelle porte automatique de garage doit satisfaire aux exigences de sécurité pour éviter l'écrasement des enfants. La porte doit être conforme à la norme de sécurité. Si votre porte est plus ancienne faite là mettre en conformité. Un affichage par autocollant sur la dangerosité des portes de garages permet aux parents d'être plus attentifs.
 
  • De nombreux produits toxiques sont présents dans la plupart des garages, veillez à ce que le garage soit bien ventilé. Ne jamais laisser un moteur de voiture tourner dans un garage fermé.
  • Bien ranger en hauteur les produits. Ne pas les transvaser dans des bouteilles banales, ces produits sont de très haute toxicité tel l'antigel.

Pour éviter les incendies 

  • Ne pas laisser traîner des allumettes, ou un briquet à portée des enfants, beaucoup de produits dans un garage sont inflammables.

 

Repost 0
Published by association quad 18 organisation - dans Les Risques Domestique
commenter cet article
27 novembre 2008 4 27 /11 /novembre /2008 15:07
 
 
  • Ne pas laisser branché un fer à repasser, même s'il est sur la table à repasser, le fil qui pend attire beaucoup les petites mains furtives.
  • Ne pas laisser à la portée des enfants des produits d'entretien, et bien veillez à ce qu'ils possèdent un bouchon de sécurité.
Repost 0
Published by association quad 18 organisation - dans Les Risques Domestique
commenter cet article
27 novembre 2008 4 27 /11 /novembre /2008 14:40

 

Les lits superposés 

  • Acheter un lit conforme aux exigences de sécurité, c'est à dire ayant la norme NF.
  • Présentant une barrière de sécurité, une échelle stable, les lits entre eux doivent être fixés solidement. Le tout doit être parfaitement stable.
  • Vérifiez que la notice de montage quand il s'agit de lits vendus en kit, soit lisible et compréhensible.
  • Ne jamais coucher un enfant de moins de 6 ans dans le lit supérieur.
  • Ne pas mettre de meubles à angles aigus près d'un tel lit, et disposer sur le sol un tapis épais ou une moquette pour atténuer d'éventuelles chutes.

Les lits  d’enfant

 

Ils doivent être conformes aux normes de sécurité : la hauteur des barreaux, leurs écartements, la taille du matelas par rapport au montant du lit. Le matelas doit être ferme et il ne doit pas y avoir d'oreiller. Attention aux couettes, il vaut mieux les éviter. Une turbulette sera préférée à une simple couverture, pour éviter les risque d'étouffement.

Les fenêtres

La plupart des fenêtres actuellement construite ont des normes de construction très strictes par rapport à la sécurité. Cependant, il ne faut jamais laisser un enfant seul dans une pièce où la fenêtre est ouverte ou alors mettre un entrebâilleur qui limite l'ouverture de la fenêtre. Il existe aussi des protections de fenêtre en plexiglas, transparentes et celles-ci doivent être solidement fixées de chaque côté de la fenêtre. Ne jamais laisser un objet traîner qui pourrait être utilisé par l'enfant pour grimper et se défenestrer.

  • Ne laissez pas traîner sur la table de nuit la bouteille de sirop ( par exemple anti-tussif ) de l'enfant, il peut très vite apprendre à l'ouvrir, et le goût de ces produits sont conçus exprès pour qu'il soit agréable à l'enfant. Ne pas laisser non plus tous vos médicaments, certains ont la même couleurs que des bonbons.
 
  • Normalement " le vernis sur les cubes en bois ont une composition très surveillée, mais là aussi,attention à la provenance des produits ! ! !
 
  • Il existe des cales portes pour empêcher que la porte ne se referme trop brutalement et coupe les doigts des enfants.
  • Il existe d'autre part des systèmes qui fixés sur le chambranle de la porte empêchent l'enfant de
  • s'enfermer dans une pièce munie d'un verrou.

 

Pour éviter les étouffements

  • Être très attentif à tous les objets qui seront disposés au-dessus du lit de l'enfant. Les mobiles ne doivent pas comporter d'éléments susceptibles de se détacher.
  • Attention aux petits jouets qui sont étalés par terre par le grand frère, de petites mains peuvent s'en emparer et s'introduire ce corps étranger, soit dans la trachée et c'est le risque d'asphyxie, soit dans des orifices naturels : nez, oreille, qu'il faudra faire enlever grâce à un ORL.
  • Normalement " les nounours sont conçus avec des yeux qui ne peuvent pas se détacher et dans des matières ininflammables, mais attention à la provenance, certain pays sont moins exigeant ! ! !
  • Ne pas laisser les animaux familiers et en particulier les chats monter dans un lit d'enfant.
Repost 0
Published by association quad 18 organisation - dans Les Risques Domestique
commenter cet article